Je ne veux rien qu'un baiser (Orlando di Lasso)

From ChoralWiki
Jump to navigation Jump to search

Music files

L E G E N D Disclaimer How to download
ICON SOURCE
Icon_pdf.gif Pdf
Icon_snd.gif Midi
MusicXML.png MusicXML
Icon_ly.gif LilyPond
File details.gif File details
Question.gif Help
  • (Posted 2015-02-25)  CPDL #34669: 
A4 size, original pitch:        
Letter size, original pitch:      
A4 size, transposed down a minor third:      
Letter size, transposed down a minor third:      
Editor: Pothárn Imre (submitted 2015-02-25).   Score information: A4, 3 pages, 77 kB   Copyright: CPDL
Edition notes: Original pitch (high chiavette) and note-values. French spelling modernised.

General Information

Title: Je ne veux rien qu'un baiser
Composer: Orlando di Lasso
Lyricist:

Number of voices: 4vv   Voicing: SATB
Genre: SecularChanson

Language: French
Instruments: A cappella

First published: 1564 in Quinsieme livre de chansons à quatre cinq & six parties de pleusieurs autheurs, Paris, LeRoy et Ballard
    2nd published: 1570 in Mellange d'Orlande de Lassus, no. 38
    3rd published: 1576 in Le thresor de musique (sacred contrafact), Edition 1, no. 18
Description: 

External websites:

Original text and translations

French.png French text

Je ne veux rien qu'un baiser de sa bouche
Et de ses yeux deux languissants regards,
Je veux aussi que son front le mien touche,
Je veux après que ses cheveux épars
Entre nous deux volent de toutes parts,
Je veux bien voir sa gorge un peu pressée,
Je veux des bras avoir une embrassée,
Et que sa main chatouille entour de moi,
Or devinez si elle renversée
Si je saurois faire je ne sais quoi.

Sacred contrafact (from Le thresor de musique d'Orlande de Lassus)
Je ne veux rien que deux mots de ta bouche,
Et de tes yeux deux gracieux regards,
Seigneur benin, que ton coeur le mien touche.
Que ton pouvoir en tant de lieux espars,
Entre nous deux vole de toute parts.
Pour soulager ma povre ame pressee,
Que de tes bras elle soit embrassee,
Et que ta main s'estende entour de moi.
Or devinez, Si mon ame traitee,
Tant doucement, doit pas se tenir coy.