Difference between revisions of "Prens garde à moy (Ps. XVI) (Didier Lupi second)"

From ChoralWiki
Jump to navigation Jump to search
(New work page created)
 
m (Text replacement - "*{{PostedDate|2022-06" to "* {{PostedDate|2022-06")
(2 intermediate revisions by 2 users not shown)
Line 1: Line 1:
 
==Music files==
 
==Music files==
 
{{#Legend:}}
 
{{#Legend:}}
*{{PostedDate|2022-06-22}} {{CPDLno|69780}} [[Media:Didier-Lupi-Second-Psalme-XVI-Conserua-me-Domine.pdf|{{pdf}}]] [[Media:Didier-Lupi-Second-Psalme-XVI-Conserua-me-Domine.mid|{{mid}}]] [[Media:Didier-Lupi-Second-Psalme-XVI-Conserua-me-Domine.ly|{{Ly}}]]
+
* {{PostedDate|2022-06-22}} {{CPDLno|69780}} [[Media:Didier-Lupi-Second-Psalme-XVI-Conserua-me-Domine.pdf|{{pdf}}]] [[Media:Didier-Lupi-Second-Psalme-XVI-Conserua-me-Domine.mid|{{mid}}]] [[Media:Didier-Lupi-Second-Psalme-XVI-Conserua-me-Domine.ly|{{Ly}}]]
 
{{Editor|Andreas Stenberg|2022-06-22}}{{ScoreInfo|A4|3|99}}{{Copy|CPDL}}
 
{{Editor|Andreas Stenberg|2022-06-22}}{{ScoreInfo|A4|3|99}}{{Copy|CPDL}}
:{{EdNotes|A semi-diplomatorical edition.}}
+
:{{EdNotes|A semi-diplomatic edition.}}
  
 
==General Information==
 
==General Information==
Line 18: Line 18:
  
 
==Original text and translations==
 
==Original text and translations==
{{Text|French|put text here}}
+
{{Text|French|Prens garde à moy (Seigneur plein de puissance)
 +
  Puis que tu es mon rempar et mon fort:
 +
  Gouuerne moy, car tout mon reconfort
 +
  Repose en toy, ò mon Dieu, ma fiance
 +
 
 +
2 Pay confessé à Dieu ma forfaicture
 +
      Disant, Seigneur, ta creature suis.
 +
      Qui aulcun bien sans toy faire ne puis,
 +
      Tuot vient de toy, et du mien tu n'as cure.
 +
 
 +
3 De te seruir (Seigneur) i'ay prins grand peine,
 +
      Faisant pronssit à tes eslenz et saincty.
 +
      Voire à tous cely qui au monde sont pleine
 +
      De ferme foy et de bonté certaine.
 +
 
 +
4 Quand le pur sang des bestes pour victime
 +
      Ont t'a offert, compre n'en as tenir
 +
      Et de ma  part ie me suis abstenu
 +
      De parler d'eux, sans plus en faire estime.
 +
 
 +
5 La Seigneur est maintenant le partage,
 +
      Rançon, calice, et le pris du Chrestien:
 +
      Car il nous a rendu le propre bien
 +
      (Qu'auions perdu) au celeste heritage.
 +
 
 +
6 Ma portion m'a este assignée
 +
      En lieu plaisant, quand mon lot fut iecte,
 +
      La contrée est pleine d'amenité,
 +
      En plus beau lieu n'eust peu estre donnée.
 +
 
 +
7 Parquoy ie rends grace au Dieu de clemence,
 +
      Qui m'a donné si vif entendement,
 +
      Qu'en pleine nuict mes forces promptement
 +
      Ay corrigé selon ma conscience.
 +
 
 +
8 Comme vn vray but à mon salut vrile,
 +
      I'ay eu rousiours le Seigneur à mes yeulx,
 +
      En moy le sents, et me suyt en tous lieux,
 +
      Me costoyant de peut que ne vacile.
 +
 
 +
9 Viola pourquoy ioye s'est presentée,
 +
      Deuant mon cœur, et que, tant à propos,
 +
      Ma chair prendra au sepulchre repos,
 +
      Lors qu'ell' sera pour ton nom tourmentée.
 +
 
 +
10 Car ie suis seur qu'en l'infernal demeure,
 +
      Ne souffritas mon ame aulcunement,
 +
      Ne que celuy qu'aymes tant fermement,
 +
      Soit corrompu de meure.
 +
 
 +
11 Mais bien plustoit me monstreras la voye,
 +
      Qui meine à toy le fidele Chrestien:
 +
      A fin d'auoir ( en contemplant ton bien)
 +
      Gloire en ta dextre, et eternelle ioye.}}
  
 
[[Category:Sheet music]]
 
[[Category:Sheet music]]
 
[[Category:Renaissance music]]
 
[[Category:Renaissance music]]

Revision as of 00:57, 1 July 2022

Music files

L E G E N D Disclaimer How to download
ICON SOURCE
Icon_pdf.gif Pdf
Icon_snd.gif Midi
MusicXML.png MusicXML
Icon_ly.gif LilyPond
File details.gif File details
Question.gif Help
  • (Posted 2022-06-22)  CPDL #69780:       
Editor: Andreas Stenberg (submitted 2022-06-22).   Score information: A4, 3 pages, 99 kB   Copyright: CPDL
Edition notes: A semi-diplomatic edition.

General Information

Title: Prens garde à moy (Ps. XVI)
Composer: Didier Lupi second
Lyricist: Giles Daurignycreate page
Number of voices: 4vv   Voicing: SATB
Genre: SecularChanson

Language: French
Instruments: A cappella

First published: 1549
Description: The first of settings to Giles Daurigny's versifications in french of the 30 psalms of David. From Psalmes Trente du Royal Prophete David ... printed by G. & M. Beringen 1549.

External websites:

Original text and translations

French.png French text

Prens garde à moy (Seigneur plein de puissance)
  Puis que tu es mon rempar et mon fort:
  Gouuerne moy, car tout mon reconfort
  Repose en toy, ò mon Dieu, ma fiance

2 Pay confessé à Dieu ma forfaicture
      Disant, Seigneur, ta creature suis.
      Qui aulcun bien sans toy faire ne puis,
      Tuot vient de toy, et du mien tu n'as cure.

3 De te seruir (Seigneur) i'ay prins grand peine,
      Faisant pronssit à tes eslenz et saincty.
      Voire à tous cely qui au monde sont pleine
      De ferme foy et de bonté certaine.

4 Quand le pur sang des bestes pour victime
      Ont t'a offert, compre n'en as tenir
      Et de ma part ie me suis abstenu
      De parler d'eux, sans plus en faire estime.

5 La Seigneur est maintenant le partage,
      Rançon, calice, et le pris du Chrestien:
      Car il nous a rendu le propre bien
      (Qu'auions perdu) au celeste heritage.

6 Ma portion m'a este assignée
      En lieu plaisant, quand mon lot fut iecte,
      La contrée est pleine d'amenité,
      En plus beau lieu n'eust peu estre donnée.

7 Parquoy ie rends grace au Dieu de clemence,
      Qui m'a donné si vif entendement,
      Qu'en pleine nuict mes forces promptement
      Ay corrigé selon ma conscience.

8 Comme vn vray but à mon salut vrile,
      I'ay eu rousiours le Seigneur à mes yeulx,
      En moy le sents, et me suyt en tous lieux,
      Me costoyant de peut que ne vacile.

9 Viola pourquoy ioye s'est presentée,
      Deuant mon cœur, et que, tant à propos,
      Ma chair prendra au sepulchre repos,
      Lors qu'ell' sera pour ton nom tourmentée.

10 Car ie suis seur qu'en l'infernal demeure,
      Ne souffritas mon ame aulcunement,
      Ne que celuy qu'aymes tant fermement,
      Soit corrompu de meure.

11 Mais bien plustoit me monstreras la voye,
      Qui meine à toy le fidele Chrestien:
      A fin d'auoir ( en contemplant ton bien)
      Gloire en ta dextre, et eternelle ioye.